L'art du pop up

Apprenez à créer des pop up books & livres animés

La grenouille toute jolie

TUTO : comment faire une grenouille pop up toute en délicatesse

Aujourd’hui on voit comment faire une grenouille pop up toute en délicatesse. En plus d’être jolie, elle est simple à réaliser, tout en permettant de travailler le découpage, le pliage et le collage.

Grenouille classique vs délicate

La grenouille classique, c’est ça :

La grenouille que l’on fera ensemble, c’est ça :

La grenouille toute jolie

De la délicatesse, de jolis yeux, de mignonnes petites pattes. Et ce n’est pas plus compliqué que la grenouille classique !

Matériel et plan du tutoriel

On se prépare à travailler avec :

  • le matériel de base, avec notamment le plioir et le scalpel
  • du papier rouge et vert, avec un grammage de 150 à 160 grammes / m²
  • du papier blanc, même grammage, pour les essais
  • une table propre et dégagée
  • 30 minutes devant soi
Pour le papier, prendre de belles couleurs : un rouge qui pète, un vert foncé, mais pas trop. On va aborder :
  • le pli en bec symétrique pleine page
  • comment passer d’une grenouille banale à une jolie grenouille
  • le jeu de couleur entre l’avant et le fond
  • comment une découpe complète un pli pop up
  • la finition des pages en égalisant les bords

Le pli de base

Pour faire une grenouille, on répète un pli de base : le bec symétrique en pleine page. Pourquoi ce nom ?
Parce que :

  • le pli a la forme d’un bec
  • il est symétrique, les longueurs sont identiques de chaque coté du pli
  • et il est fait dans la page elle même, via une coupe et des pliages, sans ajout de pièce de papier.

Le bec est très simple :

  1. On prend un pli vallée via une page support (papier plié refermé sur lui même)
  2. On trace une oblique
  3. On marque et on plie l’oblique
  4. On rentre le bec à l’intérieur du pli vallée
En ouvrant le pli vallée, le bec se déploie, pour être plat lorsque la page est complètement ouverte.

Commencer comme une grenouille de base…

On prépare des pages rouges et vertes au format A5. Pour ce tutoriel, la page verte est remplacée par du blanc : on voit mieux les traits.

La grenouille de base, c’est 2 plis en bec pour la bouche : un grand en haut, un plus petit en bas. On coupe la page à l’horizontale avec le scalpel ou des ciseaux puis on plie les becs. Attention aux pointes des becs, c’est un endroit délicat à plier.

Pour les yeux, rebelote : 2 becs pour chaque oeil sur l’arête du bec en haut.

On place la feuille sur le fond rouge : on a (quasiment) notre grenouille de base !

 

…et en faire une grenouille toute en délicatesse

On ajoute d’abord les pattes :

Pour ça, on découpe au scalpel une sorte de « triple-V ». L’entaille laisse apparaître le rouge de la feuille de fond. Le « triple-V » est anguleux et très graphique, il s’accorde très bien avec la bouche et les yeux qui ont des formes très droites.

Comment, où placer les pattes ?

Testez différentes formes  et différentes tailles sur un brouillon, au feutre, puis découpez la forme dans un morceau de papier vert. Posez le sur du papier rouge et sur la grenouille, pour trouver la meilleure position. On place les pattes symétriquement selon le pli principal de la page. On déplie la bouche, on fait attention à ne pas couper dedans !

On termine avec le nez :

Le scalpel est indispensable pour faire de minuscules entailles.

Coller et égaliser les pages

La grenouille possède des découpes pour les pattes et des obliques pour la bouche et les yeux. Pour coller facilement sans déborder dans toutes ces découpes, on colle seulement le bord de la feuille.

On cale la pièce avec la tête dans la page support rouge. On encolle une bande de 2 à 4 cm sur le bord (selon le format de votre papier et la taille de la grenouille), on presse les feuilles ensemble; on recommence de l’autre coté. On place sous un gros livre pour avoir un collage fort.

Une fois la colle séchée, on termine en égalisant le bord des pages. Les pages intérieure et extérieure ne sont pas forcément alignées, la page intérieure dépasse un peu. On coupe ce qui dépasse au scalpel (ou aux ciseaux, mais c’est moins net) parallèlement au pli de la page, puis on recommence sur les bords du haut et du bas. La grenouille est terminée !

La grenouille terminée :

A retenir

Pour faire une jolie grenouille :

  • on utilise du beau papier rouge  et vert, en 150 à 160 grammes / m²
  • on a besoin d’un scalpel et d’un plioir (investissez dans le matériel ! )
  • on se sert d’un seul pli : le bec symétrique pleine page, répété plusieurs fois
  • on découpe les pattes de manière très graphique au scalpel
  • on fait de minuscules narines au scalpel
  • on termine en collant seulement une bande de chaque coté de la page et …
  • … on égalise les pages, pour un rendu soigné, ouvert comme fermé.
A vos scalpels !

 

Précédent

TUTO : faire une reliure en accordéon

Suivant

Décembre, actualité chargée en attendant la fin du monde

  1. Ah! Excellent! J’aimerais bien savoir faire un tigre, comme ça…Ou un loup (pour petit gars qui aime beaucoup les 2!)

    • pascal

      Excellente idée 🙂

      ça se prête bien à la découpe (bouche, rayures, oreilles), ça sera l’occasion de montrer de nouveaux plis en pop up et de faire plaisir à ton petit gars 🙂

  2. Petite sittelle

    Il est super ton tuto et très clair ! Merci

  3. tetrel

    assez difficile je trouve !!!!

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén