L'art du pop up

Apprenez à créer des pop up books & livres animés

D’une idée à un concept de livre pop up

Peut être avez-vous des difficultés à trouver des idées de livres à créer, ou alors c’est l’inverse : vous avez du mal à faire le tri entre tout ce qui vous passe par la tête (comme moi). Mon cheminement d’un sujet à un livre terminé prends de quelques semaines à plusieurs mois.

On va voir comment ça se passe en détail maintenant 🙂

Je trouve mes idées un peu partout : dans mes lectures, sur internet, en discutant avec des amis, via une anecdote sur des personnages qui auraient pu devenir célèbres … Je note tout cela dans un coin, pour me les rappeler et aussi pour pouvoir les retravailler à froid, les développer ou les laisser de coté : parfois une idée paraissait géniale, mais c’est juste une anecdote intéressante 30 secondes et ça s’arrête là. Généralement je travaille sur des sujets à traiter en imagiers ou recueil de tableaux : je n’écris pas encore de livres avec des histoires (ça va venir)

Ensuite je commence à développer les idées :

Quel est le contexte visuel ? Quels sont les éléments graphiques ? Quelle palette de couleurs choisir ? Comment ça pourrait devenir du pop up ? Quel genre de mécanismes pop up ?

Petit à petit ce travail de réflexion transforme l’idée de départ en concept de livre : le sujet du livre sera intégré à un concept graphique fort, donnant toute son identité au livre. Si c’est pour faire un livre brouillon, fourre-tout, banal, à quoi bon ? On travaille le papier pour en faire de beaux livres, pour faire rêver, provoquer des émotions et partager une esthétique.

A ce niveau, je n’ai pas encore de livre pop up mais j’ai pourtant bien avancé. Le projet est cadré graphiquement.

Une charte graphique n’est rien sans un message à transmettre : on a une idée, une charte graphique, mais de quelle manière va-t-on traiter cette idée ? Quelle approche utiliser ? Prenons l’exemple d’Alice au pays des merveilles : comment traiter l’histoire ?

On peut raconter l’histoire simplement, avec un tableau pop up d’un coté et le texte de l’autre :

On peut en faire un livre spectaculaire, montrant en volume les plus grandes scènes du livre, accompagnée de livrets pour raconter l’histoire :

On peut dresser la galerie des personnages de l’histoire; on peut raconter l’histoire du point de vue du lapin …

L’idée c’est d’adopter un point de vue pour raconter l’histoire. La seule règle, c’est d’éviter le fourre tout et son rendu brouillon. On choisit une manière d’aborder le sujet, quitte à laisser certains éléments de l’histoire de coté.

Il est temps de se lancer dans le pop up, via le choix des sujets pour chaque page (encore une fois : rester cohérent !) On peut avoir envie d’en rajouter, de faire plus, mais il faut choisir. En enlevant de bonnes idées pour ne garder que les meilleures, on va augmenter la qualité du livre.

Ici commence le véritable travail technique du pop up : dessiner, fabriquer des prototypes, se planter, recommencer, se planter encore, changer, ajuster des mécanismes. Fêter la réalisation de la première page puis continuer les suivantes, garder un œil sur le concept du livre pour le respecter et le traduire en pop up.

Ce processus n’est pas apparu par magie : il est venu de la pratique, en fabriquant des livres depuis 2011. Rétrospective :

Pierre papier ciseaux

Le concept : un livre jeu de 3 pages sans fioritures.

Mon objectif était de faire un premier livre ( = des pages pop up assemblées avec une couverture). Le dessin est minimal, un trait rouge sur fond blanc, il n’y a qu’un seul mécanisme par page et seulement 3 pages. Faire un livre, de manière minimale, pour passer le cap.

Jour de fête

Le concept : faire une livre à plusieurs, chacun amenant sa manière de travailler et d’illustrer sur le thème de la fête foraine et des monstres de foire.

L’objectif d’échanger sur nos savoir faire respectifs est partiellement atteint, on a la plupart du temps travaillé seul. On a échangé sur la fin.

Little Frogs

Le concept : faire varier les têtes de grenouilles dans un livre que l’on trouve beau, en rouge et vert.

L’objectif est atteint (je fais le test de présentation du livre, si le lecteur dit : « Oh comme c’est mignon ! », c’est gagné)

Giant Worm

Le concept : un ver géant, une pièce à déployer en grand sur la table.

Une seule technique pop up par page pour ne pas se disperser, un déploiement original.

A venir : Spider trips

Le concept : en 1948, un chercheur a étudié les effets de la drogue sur les araignées. Les résultats montrent des toiles complètement barrées. Ne tentez pas de reproduire l’expérience chez vous ! Elle a été menée par des professionnels entraînés.

En résumé, pour passer d’une idée à un concept :

  1. Trouvez une idée
  2. Développez un charte graphique (couleurs, polices, choix de mécanismes…)
  3. Développez une approche particulière de l’idée
  4. … prenez le temps de faire les choses…
  5. Travaillez le pop up, sans relâche !

Maintenant, à vos crayons et à vos scalpels !

Précédent

Le pop up dans des domaines inattendus

Suivant

Spider Trips

  1. Pascal

    Personnellement je suis du genre à avoir des tas d’idées que je mets parfois en forme, que je note dans un carnet.
    J’aime bien aussi avoir une ligne conductrice, qu’on me demande un thème et c’est ce que je fais beaucoup avec les ateliers pédagogiques.
    L’échange est une belle source d’inspiration et c’est surtout dans l’observation des gens et de notre société. Il y a de la poésie dans notre monde, il faut juste la chercher et la révéler.

    Amitiés popupresques !!!

    • Pascal

      Oui Julien, l’échange fait aussi partie des sources d’inspiration. J’ai hâte de revoir les copains de Pili Pili d’ailleurs 🙂

  2. Philippe

    Bravo Pascal, là je sens une évolution dans l’approche de ton travail. Une ouverture est donc possible pour chacun de nous.
    Bien à toi. Philippe

    • Pascal

      J’essaye de prendre du recul et d’apprendre à chaque projet. J’en parlerai dans un prochain article !

  3. petiard

    bonjour Pascal et merci de tes messages qui reflètent bien les questionnements d’amateurs de pop-up qui souhaitent en faire quelque chose , ou du moins autre chose que des cartes d’anniversaire(qui sont par ailleurs très bien reçues).
    Pour moi, habitant la campagne profonde, ce qui me manque, c’est justement de travailler en groupe; je cherche des « amis » potentiels autour de moi , cela me semble indispensable (j’ai une imagination bien bridée!).
    je vais trouver!! amicalement
    christine

    • Pascal

      Bonjour Christine,

      Merci pour le message et courage ! Tu vas trouver !
      On peut faire une page facebook pour tous ceux qui cherchent à faire du pop up si tu veux.
      Il y a déjà un groupe facebook pour l’échange de livres pop up.

      Qui serait intéressé ?

Laisser un commentaire

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén