L'art du pop up

Apprenez à créer des pop up books & livres animés

Catégorie : Techniques (Page 2 sur 2)

Accordéon - à la verticale

TUTO : faire une reliure en accordéon

La reliure en accordéon est simple, jolie et très pratique. Relier en accordéon permet de :

  • regrouper ses travaux, exercices, essais de pop up;
  • faire un livre de démonstration, à présenter lors de salons d’édition;
  • fabriquer un bel objet et se faire plaisir

Matériel à utiliser

Le matériel nécessaire est assez basique :

  • les outils de base pour couper, coller, plier
  • papier du même format que les pages à assembler
  • les pages à assembler

Préparer les bandes de collage

Pour relier en accordéon, on assemble les pages du pop up via des bandes de papier. Ces bandes font office de charnières entre les pages.

En pratique :
  1. On place les bandes dans la longueur de la page, même taille que les pages à assembler
  2. On trace des bandes de 4 cm de large, avec une marque à mi largeur (2 cm)
  3. On découpe chaque bande
  4. On marque et on plie les bandes au milieu
Traits tous les 2 cm / 4 cmMarquage du pli avant la coupe
Bandes coupéesBandes pliées

Assembler les pages

On met les pages dans l’ordre, puis on prend les deux premières pages.
 On encolle le bord extérieur à l’arrière de la 1ère page, on colle la languette. On veille à avoir les tranches de la page et de la charnière bien parallèles. On peut se repérer avec une feuille à carreaux. On presse la zone de collage pour avoir une bonne adhérence.
Collage en cours
On encolle la languette, puis on y colle la 2ème page, on veille au parallélisme et on presse le tout.
On vérifie le collage en dépliant l’accordéon. Et on recommence avec les pages suivantes.

Résultat et dernières astuces

On obtient un accordéon assez sympa à déplier (bon, ça dépend fortement de la qualité des pop up 😉 ) et qui est très efficace visuellement.
Accordéon - à la verticale
Dernière astuces :
  1. Préparez un stock de languettes dans les différents formats de pages pour gagner du temps.
  2. Utilisez de la colle en bâton pour une finition propre et un travail simple.
  3. Faites vos exercices en 2 couleurs : une couleur pour la page, une autre couleur pour le pop up et la reliure. L’alternance des couleurs fera son petit effet.
  4. Regroupez vos essais par thèmes : essais d’angles; plis parallèles; roues; tirettes; sujet « A »; sujet « B »
  5. Racontez une histoire tout au long de l’accordéon
A vous de jouer !
Vous pouvez commencer avec les différentes grenouilles !
Accordéon - à plat
Pierre, papier, ciseaux... accordéon !Pierre, papier, ciseaux... accordéon ! (2)

TUTO : Comment faire pour préparer les pages support d’un livre pop up

Aujourd’hui on va voir comment préparer les pages support pour créer un livre pop up.

Préparer les pages support, ça veut dire quoi au juste ? Je parle de fabriquer les pages qui serviront de base au pop up – que ce soit une scène de pop up complète ou simplement un essai de pli de pop up. Avoir un stock de pages prêtes à l’emploi permet de faire ensuite du pop up sans s’arrêter entre chaque essai.

La taille et son importance

Pour les exercices, je conseille d’utiliser un format de page A5 (= A4 coupé en 2). Soit on trouve des feuilles au format A5 (en bloc canson par exemple), soit on doit les couper. Si c’est pour faire un livre fini, mieux vaut les couper à partir d’A4: le bloc laisse une bande de colle de 3-4 mm, pas super pour la finition.

Pour couper

Les plus chanceux, les mieux équipés, ont une cisaille (ou massicot) : dans ce cas, il suffit de régler la butée sur le format A5, de couper, vérifier que la taille est bonne puis couper plusieurs feuilles : on aura une réserve.

Je déconseille la rogneuse (vous savez, c’est une sorte de lame de cutter qui glisse le long d’une règle coulissante) : bien souvent on n’a pas de butée pour la mesure, et en plus on risque de massacrer sa feuille en cas de bourrage. Une cisaille offre une coupe plus nette et plus sûre que la rogneuse.

Pas de cisaille ? Pas de soucis ! Avec une règle en acier et un scalpel (ou cutter), vous vous en sortirez. Vous marquerez le milieu de page en haut et en bas au crayon à papier (ou avec le scalpel) avant de couper au cutter avec la règle. C’est une erreur de tracer au crayon toute la ligne à découper : ça ajoute une étape de gommage des traits, salit la table de travail et risque d’abîmer le papier.

Plier proprement la page au milieu

Ici aussi, on va éviter les traits :

  • un point au crayon de bois au milieu, en haut et en bas
  • ou alors une petite marque de plioir
Ensuite, on marque avec le plioir et la règle. En marquant le pli, on écrase le papier, sans abîmer sa surface. On utilise une règle en plastique ou en bois, pour ne pas user le plioir sur du métal trop dur.
Enfin on plie le papier. On garde la règle le long de la marque, on utilise une page de brouillon pour couvrir le pli et on aplatit bien le papier au plioir. Ça évite le lissage (brillant) du papier.
plier : le long de la règle, avec une page de protection et le plioir

aplatir : avec une feuille de protection et le plioir à plat

Nos pages sont prêtes, on peut faire du pop up !

Je recommande de se faire un stock de 5 à 10 pages prêtes à l’emploi. Comme ça on peut faire plein de tests à la suite 🙂

Quel matériel pour débuter dans le pop up book ?

matériel pour faire du pop up

Le matériel pour faire du pop up

Créer un pop up book, c’est offrir du volume et de l’animation dans un livre qui fera rêver petits et grands. Pour y arriver, il faut s’appuyer sur des techniques de travail de papier : dessiner, tracer, couper, plier, coller du papier.

Quel matériel est indispensable pour réaliser toutes ces étapes et bien débuter dans le pop up book ?

Un espace de travail pratique

C’est utile pour travailler facilement :

  • une table dégagée et lumineuse
  • un tapis de découpe
  • une poubelle ou une enveloppe pour les chutes de papier
  • une boite ou une trousse pour stocker les accessoires
  • des pochettes pour ranger le papier
Le tapis de découpe existe en différentes tailles et couleurs : je conseille un tapis auto cicatrisant au format A3, histoire de poser et tourner sa feuille sans qu’elle dépasse. Le format A4 est tout juste celui d’une feuille, c’est limite pour travailler. On risque de corner les feuilles.
La couleur est également importante : un tapis vert marche bien, mais je préfère un tapis blanc/transparent, plus clair et plus lumineux. Le tapis existe aussi en gris clair. Au pire, un calendrier en carton épais ( 3-4 mm) ou une planche de contre-plaqué fin peuvent aussi faire affaire. Le tapis de découpe coûte 10 à 15 euros au format A3, il ne faut pas s’en priver !

Tracer le pop up book

Pour tracer, on utilise le matériel classique de dessin et de géométrie :

  • un crayon à papier ou un porte-mine, une gomme
  • une règle
  • une équerre
  • un rapporteur (souple et transparent de préférence)
  • un compas
Le compas permet de prendre et reporter des longueurs (en plus de tracer des cercles).
Le rapporteur doit être souple et transparent pour :
  • adhèrer plus facilement au papier : c’est plus agréable à utiliser
  • voir le dessin par transparence : pratique pour se repérer

Couper

Pour couper, plusieurs possibilités :

  • une paire de ciseaux bien affutée
  • un scalpel à papier pour les petites découpes et les « trous » dans la page
  • un cutter pour pour égaliser les bords de la page
  • et une règle en acier, à utiliser avec le cutter
Le scalpel à papier doit être de qualité, c’est à dire entièrement en aluminium : pas de scalpel avec du plastique. Lorsqu’on découpe au scalpel, on appuie assez fort, le plastique casse, pas l’alu. On découpe toujours sur le tapis de découpe.

Plier

On peut utiliser :

  • une lame lisse, non tranchante (style coupe papier, ou un bout de plastique plat)
  • un plioir en os ou en plastique

Ma préférence va au plioir en os : il sert à tracer le pli mais aussi à soulever et replier le papier. On l’utilise aussi pour enfoncer de fine découpes de papier.

On ne plie jamais avec le dos de la lame de cutter ! Le dos est coupant au niveau de l’angle est risque d’abîmer le papier.

Les astuces pour plier comme un pro :

  • tracer les plis droits le long d’une règle en plastique ou en bois, jamais avec une règle en acier qui use et abime la pointe du plioir
  • placer une fine feuille de papier entre le pop up et le plioir pour éviter le lissage du papier lors du passage du plioir pour replier et marquer le pli. Un papier lissé est brillant et diminue la finition du pop up.

Coller

J’utilise de la colle ou du scotch, selon le pop up :

  • de la colle blanche en stick : pratique et rapide, idéal pour des essais
  • de la colle forte liquide en crayon
  • du scotch repositionnable, pour les essais, pour varier les angles et positions des pièces de papier

J’utilise les chutes de papier sous les languettes à encoller pour récupérer proprement la colle qui dépasse.

 Pour conclure

En résumé, la plupart du matériel se trouve couramment dans les fonds de tiroir. S’il vous manque du matériel, achetez en priorité :

  • un tapis de découpe A3 de couleur claire
  • un plioir en os
  • un scalpel à papier
  • une règle en acier

Et le papier dans tout ça ? On en parle dans l’article suivant.

Page 2 sur 2

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén