L'art du pop up

Apprenez à créer des pop up books & livres animés

Mois : janvier 2012

Quel papier utiliser en pop up book ?

Dans l‘article précédent, on a abordé le matériel, il reste le papier : comment le choisir, sur quels critères ?

C’est parti !

Papier pour le pop up

Papier pour le pop up

Comment choisir le papier

Le papier doit présenter un équilibre entre différentes caractéristiques :

  • solide, pour tenir les formes, ne pas casser ni se déchirer au niveau des plis
  • assez souple, pour réaliser des montages courbes
  • pas trop épais, pour avoir un livre fermé de taille raisonnable
Ce sont les principaux critères. Evidemment, un papier clair est plus pratique pour tracer qu’un papier noir où l’on verra les traits difficilement.
Pas de carton, trop épais et pas assez souple sur les plis. Pas de papier de récupération (emballages…) car on n’est pas sûr de retrouver le même (épaisseur, couleur) et le fini est plutôt cheap; sauf si l’on cherche cet aspect récupération, recyclage.
Le papier idéal est donc le canson (ou équivalent), entre 180 et 240 grammes par m². Il faut essayer les différents grammages pour trouver celui qui nous va le mieux. Un papier épais est difficile à utiliser pour de petits plis mais fonctionne très bien pour la page support et des pièces avec des plis relativement grands. A tester soi-même.

Mes papiers de pop up

J’utilise 3 grandes sortes de papier :
  • du papier blanc en bloc (180 grammes par m²)
  • des grandes feuilles de papier, en blanc et couleur (220 à 240 grammes par m²)
  • du papier coloré en bloc (10 couleurs différentes, 160 grammes par m²)
Le papier blanc est très pratique pour dessiner, colorer et faire des essais rapidement. On peut gommer et corriger le dessin sans soucis. On peut aussi l’utiliser pour imprimer des modèles.
Bloc de papier Canson coloré

Bloc de papier Canson coloré

Le papier coloré sert pour des pop up plus vivants : la couleur donne de la chaleur, de la vie aux volumes. On peut fabriquer une grenouille avec seulement du papier rouge et vert.
Les couleurs du bloc sont des couleurs de base : si on prend deux couleurs au hasard, on a de grandes chances que l’association soit jolie.

Le format du papier

J’achète des blocs au format A4 (21 x 29.7 cm). Je prends des blocs car je trouve ça plus pratique qu’une pochette avec des feuilles. L’inconvénient, c’est qu’un coté (tranche) de la feuille présente des traces de colle (mais c’est facile à enlever).

Blocs de papier Canson blanc pour le pop up

Blocs de papier Canson blanc pour le pop up

J’utilise aussi des blocs au format A5 (la moitié de A4 : 14.8 x 21 cm). Pourquoi ce format ?

Le papier en A5 sert de page support au pop up. Plié en deux, on obtient un format carte postale, à envoyer par courrier à ses proches 🙂
L’A5 permet de faire un petit pop up en milieu de page. On ne fera pas des scènes de fous comme un château attaqué par 300 soldats avec des dragons dans le ciel. Désolé de vous refroidir ! Par contre on pourra faire un dragon, ou un chevalier, ou un donjon … ou une grenouille.
Avec l’A5 on peut apprendre sur de petits pop up, pour ensuite occuper tout l’espace d’un A4 ou A3.

Les autres papiers

On peut utiliser d’autres papiers, selon ses envies et le style de pop up :

  • papier imprimé japonais
  • papier gaufré
  • vieux titres & bons de banque
  • carte routière
  • … tout autre papier imprimé
La seule limite est l’imagination. Ces papiers servent à décorer, on doit conserver un papier épais (180 grammes) pour la structure du pop up. On collera donc ce papier de déco sur un canson pour la tenue du pop up.
Le dernier papier utilisé est le calque. Il sert bien sûr pour reproduire des formes et dessins (associé au scotch repositionnable). Il peut aussi servir d’élément décoratif : sa transparence permet de jouer sur des effets de lumière dans le pop up. A essayer pour représenter des fenêtres par exemple.

Acheter ses premiers papiers

Si vous hésitez encore sur le papier, achetez ceux-ci pour débuter :

  1. le papier Canson blanc, 180 grammes par m², au format A4 en bloc ou pochette : coupez la feuille en deux  format A5, une moitié sera la page support, l’autre moitié servira à découper les pièces
  2. le papier calque : pour reproduire les dessins sans se fatiguer à redessiner à l’identique

Et surtout, dès que vous avez le papier, essayez ! Lancez-vous dans le pop up !

Inscrivez-vous à la newsletter pour être informé des tutoriels et des nouveaux articles sur l’art du pop up !

Adresse mail : 

Quel matériel pour débuter dans le pop up book ?

matériel pour faire du pop up

Le matériel pour faire du pop up

Créer un pop up book, c’est offrir du volume et de l’animation dans un livre qui fera rêver petits et grands. Pour y arriver, il faut s’appuyer sur des techniques de travail de papier : dessiner, tracer, couper, plier, coller du papier.

Quel matériel est indispensable pour réaliser toutes ces étapes et bien débuter dans le pop up book ?

Un espace de travail pratique

C’est utile pour travailler facilement :

  • une table dégagée et lumineuse
  • un tapis de découpe
  • une poubelle ou une enveloppe pour les chutes de papier
  • une boite ou une trousse pour stocker les accessoires
  • des pochettes pour ranger le papier
Le tapis de découpe existe en différentes tailles et couleurs : je conseille un tapis auto cicatrisant au format A3, histoire de poser et tourner sa feuille sans qu’elle dépasse. Le format A4 est tout juste celui d’une feuille, c’est limite pour travailler. On risque de corner les feuilles.
La couleur est également importante : un tapis vert marche bien, mais je préfère un tapis blanc/transparent, plus clair et plus lumineux. Le tapis existe aussi en gris clair. Au pire, un calendrier en carton épais ( 3-4 mm) ou une planche de contre-plaqué fin peuvent aussi faire affaire. Le tapis de découpe coûte 10 à 15 euros au format A3, il ne faut pas s’en priver !

Tracer le pop up book

Pour tracer, on utilise le matériel classique de dessin et de géométrie :

  • un crayon à papier ou un porte-mine, une gomme
  • une règle
  • une équerre
  • un rapporteur (souple et transparent de préférence)
  • un compas
Le compas permet de prendre et reporter des longueurs (en plus de tracer des cercles).
Le rapporteur doit être souple et transparent pour :
  • adhèrer plus facilement au papier : c’est plus agréable à utiliser
  • voir le dessin par transparence : pratique pour se repérer

Couper

Pour couper, plusieurs possibilités :

  • une paire de ciseaux bien affutée
  • un scalpel à papier pour les petites découpes et les « trous » dans la page
  • un cutter pour pour égaliser les bords de la page
  • et une règle en acier, à utiliser avec le cutter
Le scalpel à papier doit être de qualité, c’est à dire entièrement en aluminium : pas de scalpel avec du plastique. Lorsqu’on découpe au scalpel, on appuie assez fort, le plastique casse, pas l’alu. On découpe toujours sur le tapis de découpe.

Plier

On peut utiliser :

  • une lame lisse, non tranchante (style coupe papier, ou un bout de plastique plat)
  • un plioir en os ou en plastique

Ma préférence va au plioir en os : il sert à tracer le pli mais aussi à soulever et replier le papier. On l’utilise aussi pour enfoncer de fine découpes de papier.

On ne plie jamais avec le dos de la lame de cutter ! Le dos est coupant au niveau de l’angle est risque d’abîmer le papier.

Les astuces pour plier comme un pro :

  • tracer les plis droits le long d’une règle en plastique ou en bois, jamais avec une règle en acier qui use et abime la pointe du plioir
  • placer une fine feuille de papier entre le pop up et le plioir pour éviter le lissage du papier lors du passage du plioir pour replier et marquer le pli. Un papier lissé est brillant et diminue la finition du pop up.

Coller

J’utilise de la colle ou du scotch, selon le pop up :

  • de la colle blanche en stick : pratique et rapide, idéal pour des essais
  • de la colle forte liquide en crayon
  • du scotch repositionnable, pour les essais, pour varier les angles et positions des pièces de papier

J’utilise les chutes de papier sous les languettes à encoller pour récupérer proprement la colle qui dépasse.

 Pour conclure

En résumé, la plupart du matériel se trouve couramment dans les fonds de tiroir. S’il vous manque du matériel, achetez en priorité :

  • un tapis de découpe A3 de couleur claire
  • un plioir en os
  • un scalpel à papier
  • une règle en acier

Et le papier dans tout ça ? On en parle dans l’article suivant.

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén